Justin Trudeau: demandez le retrait de la GRC des territoires de la Nation Wet’suwet’en et entamez les pourparlers face à face avec les chefs héréditaires.

Solidarité avec la Nation Wet’suwet’en

Le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré à plusieurs reprises qu’aucune relation n'est plus importante pour le Canada que la relation avec les peuples autochtones" [1].

Les actions sont plus éloquentes que les mots.

La semaine dernière, la GRC a arrêté les chefs héréditaires de la Première Nation Wet'suwet'en et les a expulsés de leurs propres territoires.

Les chefs n'ont pas donné leur consentement pour que le gazoduc Coastal GasLink traverse leur territoire non cédé, pour lequel ils possèdent le titre [2]. Malgré cela, le projet est en cours de construction.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique et le gouvernement fédéral ont échoué à respecter les droits humains et des Premières Nations. Ces agissements ont marqué le déclenchements d’actions pacifiques à travers tout le pays, visant à éveiller les consciences.

Aujourd'hui, alors que le gouvernement traîne des pieds, la situation s'aggrave. Nous devons désamorcer les tensions.

La seule façon d'y parvenir est que le gouvernement fédéral écoute la nation Wet'suwet'en et demande à la GRC de quitter immédiatement son territoire afin de pouvoir entamer des pourparlers face à face. Le gouvernement doit s’engager à respecter les droits ancestraux et les demandes des Wet'suwet'en.

C’est pour cela que nous avons besoin que vous demandiez au gouvernement fédéral d'agir immédiatement pour résoudre cette crise.

Pouvez-vous appeler le Premier ministre Trudeau maintenant ?

Il vous suffit d'entrer vos informations dans la case d'appel, de cliquer sur "Appeler le Premier ministre maintenant" et d'utiliser les points de discussion ci-dessous pour vous guider.

Si l'appel aboutit sur la boîte vocale, veuillez laisser un message. Si la personne qui répond au téléphone refuse de prendre un message, veuillez lui indiquer la raison de votre appel.

Certaines personnes ont signalé qu'elles ne peuvent pas joindre leur interlocuteur·trice lorsqu'elles utilisent cet outil. Si tel est votre cas, vous pouvez appeler directement le bureau de Justin Trudeau. Des frais interurbains peuvent s'appliquer : 1-613-992-4211.

Points de discussion

  • M. le Premier ministre Justin Trudeau, comme vous l’avez déclaré à plusieurs reprises, “aucune relation n'est plus importante pour le Canada que celle avec les peuples autochtones" [1].
  • Je vous appelle pour que votre gouvernement tienne son engagement de respecter les droits ancestraux des Wet'suwet'en. Vous devez demander le retrait complet de la GRC du territoire Wet'suwet'en pour apaiser immédiatement les tensions dans la région. Vous devez entamer les pourparlers avec les chefs héréditaires Wet'suwet'en.
  • J'ai été horrifié·e lorsque des agent·es armé·es de la GRC ont expulsé de force les chefs des Wet'suwet'en de leur propre territoire la semaine dernière. Je souhaite m'assurer que le gouvernement ne laissera pas cela se reproduire.
  • Les cinq clans Wet'suwet'en ont dit non au projet de gazoduc de Coastal GasLink. Ce dernier ne bénéficie donc pas du consentement libre, préalable et éclairé des Wet'suwet'en.
  • Monsieur le Premier ministre Trudeau, il est temps de respecter vos engagements, afin de travailler réellement à la réconciliation avec les peuples autochtones et à des solutions climatiques.

Conseils

  • Soyez poli·e et respectueux·euse - nos inquiétudes sont adressées  au Premier ministre, pas au personnel de son équipe.

  • Tant que vous êtes précis·e et honnête dans vos déclarations, vous n'avez pas besoin de mémoriser tous les faits et chiffres. Parlez avec votre cœur, en tant que membre du public concerné.