Initiative Européenne pour interdire le glyphosate et protéger la population et l’environnement contre les pesticides toxiques

Nous demandons à la Commission européenne de proposer aux États membres une interdiction du glyphosate, de réformer la procédure d’approbation des pesticides et de fixer à l’échelle de l’UE des objectifs obligatoires de réduction de l’utilisation des pesticides.

Principaux objectifs

  • Interdire les herbicides à base de glyphosate, dès lors que des liens ont été établis entre une exposition à ceux-ci et l’apparition de cancers chez l’homme et que l’utilisation de ces produits a provoqué des dégradations des écosystèmes,
     
  • faire en sorte que l’évaluation scientifique des pesticides aux fins d’une approbation par les autorités de régulation de l’UE s’appuie uniquement sur des études ayant été publiées, commandées par les autorités publiques compétentes et non par l’industrie des pesticides,
     
  • et fixer à l’échelle de l’UE des objectifs obligatoires de réduction de l’utilisation des pesticides en vue de parvenir à un avenir exempt de pesticides.

Pourquoi est-ce si important ?

Les preuves scientifiques de la dangerosité du glyphosate sont de plus en plus nombreuses. Lorsqu’un fermier pulvérise du glyphosate sur ses cultures, le produit chimique pénètre dans le sol, pollue les eaux et contamine les récoltes. On le retrouve ensuite dans nos aliments, dans l’eau que nous buvons, et finalement dans notre organisme.

Monsanto, Syngenta et les autres producteurs de pesticides exercent une pression considérable sur le gouvernement afin de protéger leur poule aux œufs d’or. Assurons-nous que nos représentants politiques leur tiennent tête et fassent passer notre santé et l’environnement avant les profits de l’agro-industrie.

Cependant, le glyphosate ne représente que le sommet de l’iceberg. À terme, nous devons progressivement débarrasser le monde de tous les pesticides chimiques. En la matière, les hommes politiques européens doivent prendre des décisions basées sur des données scientifiques reconnues et fiables.  Pour protéger les agriculteurs, les consommateurs et l’environnement, ils doivent promulguer des politiques visant à réduire l’utilisation de pesticides et à promouvoir une agriculture respectueuse de l’environnement (des solutions écologiques existent !).

Une occasion unique de changer les choses est à portée de main. En 2017, l’Union européenne décidera d’autoriser ou non l’utilisation du glyphosate pour les 15 prochaines années. Soyons clairs avec nos représentants : nous ne voulons pas de ce produit chimique dans nos parcs, nos maisons, nos champs et nos aliments.

Le glyphosate, ingrédient principal du Roundup de Monsanto, est l’herbicide le plus utilisé en Europe. Des traces ont été détectées dans l’alimentation, les boissons et même dans l'urine humaine. Les dirigeants européens ont la possibilité d’agir AUJOURD’HUI et de protéger la population et l’environnement.

Demandez l'interdiction du glyphosate.